Une semaine dans la vie d’une jeune fille libanaise de 15 ans

(Gracieuseté de Huda)

(Gracieuseté de Huda)

Lundi

Aujourd’hui, c’était le dernier jour de mes contrôles de mi-trimestre. Je voulais vraiment résoudre le problème de math. J’aime les nombres et résoudre les questions compliquées, mais je n’aime pas l’histoire ni devoir mémoriser toutes ces informations qui ne sont pas utiles. J’ai fait de mon mieux pendant le contrôle. C’était vraiment facile, j’espère avoir de bonnes notes.

mardi

Mme Sally m’a appelée. Elle est l’assistante sociale de l’organisation de Naba’a qui aide les filles de ma communauté à rester à l’école. Sally m’a demandé si je pouvais aller visiter la municipalité de Wadi Nahli et Mankoubin avec Naba’a. J’étais d’accord bien sûr. Sally est gentille. Elle se soucie toujours de nous, écoute nos problèmes, nous aide quand on a des ennuis et nous donne des conseils quand on a besoin d’elle.

Sally est venue nous chercher, moi et les autres filles du comité, chez nous en bus et nous sommes allées à la municipalité de Wadi Nahli et Mankoubin. Nous avons rencontré le maire de la municipalité pour présenter le résultat de notre questionnaire, qui montre les défis auxquels les filles sont confrontées quand elles vont à l’école. Nous voulions discuter avec lui de nos idées sur la campagne de plaidoyer pour aider les filles à aller au bout de leurs études.

Le maire nous a très bien accueillies. Il a dit qu’il était heureux de voir des filles si jeunes exprimer leurs opinions de manière aussi positive. C’est la première fois que je parlais à une personne importante.

Mercredi

Aujourd’hui, je me suis un peu promenée avec mes copines Nancy, Raghad et Malak. Nancy est mon amie la plus proche. Bien qu’elle ait beaucoup de caractéristiques que je n’aime pas, je l’adore quand même. Nous avons parlé de notre amie qui est fiancée à un homme qui a le double de son âge : elle a 17 ans, il en a 38. Malak a dit que c’était un crime contre elle et que même si elle était dans une situation financière difficile, elle devait refuser ce mariage. Raghad m’a demandé si cette jeune fille et sa famille pouvaient participer à la session de sensibilisation de Naba’a, qui comprend des informations sur le mariage précoce, l’importance de l’éducation et la protection des enfants. Je lui ai dit que j’avais déjà demandé à la jeune fille de nous rejoindre à l’organisation de Naba’a, mais qu’elle était occupée à se préparer pour son mariage. Mais je m’assurerai d’en parler avec Mme Sally.

 
(Gracieuseté de Huda)

(Gracieuseté de Huda)

 

Jeudi

Ma journée à l’école était un peu spéciale, les professeurs nous ont remis notre certificat en présence de nos parents. Mes notes n’étaient pas bonnes. Ma mère n’était pas contente des résultats, mais je lui ai promis que j’allais bien étudier et que j’allais faire mieux le mois prochain.

Après l’école, j’ai pris un peu de temps pour moi puis j’ai commencé mes devoirs. Ensuite, on s’est mis devant la télévision pour regarder notre série turque romantique préférée, « Fdila khanom ».

 
(Gracieuseté de Huda)

(Gracieuseté de Huda)

 

Vendredi

Nous nous retrouvons dans le bureau de Naba’a tous les vendredis. Au cours des récentes sessions, nous avons parlé des campagnes de plaidoyer que nous ferons en mars. J’aime ces sessions. Elles nous préparent à faire face aux obstacles de la vie et nous encouragent à être des membres actives de la société. Elles nous permettent d’exprimer nos opinions et de changer la situation dans laquelle nous sommes.

 
(Gracieuseté de Huda)

(Gracieuseté de Huda)

 

Samedi

Je me suis assise au premier rang et j’ai écouté mes professeurs. J’ai pris des notes de ce qui était important. J’ai été très sérieuse aujourd’hui parce que j’ai promis à ma mère de m’améliorer.

Puis le cours de sport a commencé. C’est un moment très précieux pour nous parce qu’il nous permet de libérer nos énergies. C’était vraiment bien. Je suis rentrée à la maison et j’ai mangé un délicieux cheeseburger.

(Gracieuseté de Huda)

(Gracieuseté de Huda)

Dimanche

Dimanche matin, nous avons décidé que nous passerions la journée au bord de la mer. Mon père est pêcheur et il aime beaucoup pêcher. Nous nous sommes réveillés tôt, nous avons pris notre petit-déjeuner, nous avons préparé nos affaires et nous avons décidé d’aller à Al Mina [une ville côtière du Liban]. Il faisait beau et le soleil brillait. Nous avons passé un bon moment et le déjeuner était très bon. C’était une belle journée.

This piece is available in Arabic, English and Spanish.


Through Assembly, Malala Fund is helping girls around the world share their stories. Subscribe to receive our newsletter and learn about the next generation of leaders.


 
thumbnail_IMG_0830.jpg

ABOUT THE AUTHOR

Huda is a 15-year-old student from Lebanon. Her favourite subject in school is math and she loves to eat ice cream.